Wednesday, July 7, 2010

Brésil : Juninho découpe Dunga

Pour l'ancien Lyonnais, la désillusion brésilienne était prévisible. Et le responsable est tout trouvé, en la personne du sélectionneur, Dunga.

"Je suis triste mais pas surpris. Je connais trop le foot pour ne pas avoir senti que la Seleçao pouvait passer au travers, comme elle l'a fait en deuxième mi-temps contre les Pays-Bas. Cette équipe était bancale. Le premier responsable c'est Dunga."

"Il a composé un groupe avec des gars disciplinés mais qui ne sont pas les meilleurs, constate-t-il. Comment a-t-il pu se passer de Ronaldinho ? Même à 70%, il est meilleur que la plupart de tous les autres. Il aurait pu soulager Kaka, qui n'était pas au top. Pareil pour Marcelo, qui aurait dû faire partie du groupe. C'est regrettable d'avoir renié notre style. Il n'y avait pas de créateurs", a-t-il confié dans le JDD.

Pour lui, la personnalité de Dunga est en cause dans cet échec. Et la comparaison avec un autre sélectionneur en porte-à-faux avec la presse n'a pas tardé à arriver sur le tapis. "Malheureusement, ils se ressemblent. Dunga aime bien le conflit, il s'en nourrit. C'était déjà le cas quand il était joueur. Sa communication a été catastrophique. Il a répondu, parfois de manière violente ou agressive aux critiques. Il a instauré une énergie négative autour de la Seleçao. Il aurait dû laisser les gens parler. Mais non, il a fait comme Domenech et s'est retrouvé dans la posture du "seul contre tous"". Touché.

No comments:

Post a Comment